A combien s’eleve les frais de rachat de crédit ?

Accueil immobilier A combien s'eleve les frais de rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une solution proposée par les banques et structures financières aux emprunteurs pour faciliter le remboursement de leurs dettes. Il facilite aussi pour vous la trésorerie en vous permettant d’avoir plus d’argent à dépenser à la fin du mois malgré le paiement de mensualités. À combien s’élèvent les frais d’une telle opération ? Trouvez ici les éventuelles réponses à cette interrogation.

La détermination des frais de rachat de crédit

La détermination des frais de rachat de crédit ne se fait pas d’une manière azimut. Il est important d’avoir des informations par rapport à votre crédit selon qu’il soit destiné à la consommation ou à l’immobilier. Il a également le cas où peut-être vous avez deux différents types de prêts en un. Quel que soit le type, certains éléments entrent en compte pour la détermination des frais de rachat. En supposant que votre crédit est celui de la consommation, vous aurez les frais suivants à payer :

  • les frais de remboursement anticipé ;
  • les frais de courtage ;
  • les frais de dossier ;
  • les frais d’assurance.

Il est important de noter que toutes les catégories socio-professionnelles (les retraités, les salariés…) peuvent bénéficier du rachat de crédit.

Les frais différents liés à un rachat de crédit

Les frais de remboursement anticipé sont payés à l’organisme qui prend en charge le rachat. Pour un crédit à la consommation qui est pris en charge pour rachat après le début du mois de mai, ces frais correspondent à 1% du capital racheté. Dans ce cas, le capital crédit qui reste à payer est supérieur à dix mille euros et payable en douze mois. Les frais de remboursement anticipé varient de 0,5 à 1% du capital racheté. Ils évoluent selon que la période de remboursement soit inférieure ou supérieure à douze mois. Ensuite, vous avez les frais de courtage qui sont ceux de la rémunération du courtier pour ses services. Ils s’évaluent entre 1 à 9% du nouveau capital crédit pris en charge par le racheteur. Plus votre dossier est sujet de difficultés techniques, plus les frais de courtage seront élevés.

Le rachat de crédit étant une opération bancaire, il est soumis au payement des frais de dossier qui varient entre 1 à 7% du capital racheté. Les frais dépendront aussi du nombre de crédits à la consommation que vous avez en cours. Pour les frais d’assurance, une fois que vous vous engagez dans le rachat de votre crédit par une autre structure, l’assurance du prêt initial devient obsolète. Vous êtes obligé de contracter un autre service d’assurance pour la nouvelle opération. Ainsi, vous avez la possibilité de laisser votre racheteur de crédit couvrir l’assurance ou faire appel à un assureur externe selon le principe de la Loi Lagarde.

Il faut rappeler que la démarche présentée jusqu’ici concerne uniquement le crédit à la consommation. Dans le cas d’un crédit immobilier, il faut ajouter les frais de caution liés au service de votre bien que vous hypothéquez. Il y a le cas d’option des crédits groupés qui veut que l’ensemble du crédit racheté prenne le statut de celui qui est dominant. Il peut s’agir du crédit de consommation ou de l’immobilier.