Ascom-publicite.fr » En vacances » Location jet ski : combien coûte la location d’un jet ski ?
Le

Location jet ski : combien coûte la location d’un jet ski ?

Les jets skis, qu’on appelle aussi motos marines, sont des moyens de transport aquatiques à bord desquels vous pourrez conduire en toute facilité sur l’eau. A l’heure actuelle, vous pourrez retrouver sur le marché une très grande diversité de marques et de catégories de jets skis, variables selon plusieurs caractéristiques.

Opter pour le bon jet ski à louer n’est pas une tâche si évidente qu’elle ne le paraît. En effet, même si tous les jets skis arrivent à produire d’assez bonnes performances, certains modèles demeurent de bien meilleure qualité que d’autres.

Quelles sont les marques de jet ski à louer disponible ?

De nos jours, le jet ski fait office de véritable sport nautique et il existe, dans les 4 coins du globe, des compétitions régionales et internationales de jet ski. C’est dans cette optique que plusieurs marques se sont lancées dans la fabrication du jet ski, et proposent d’année en année des machines de plus en plus performantes.

les marques de jet ski à louer disponible

Bien qu’on retrouve sur le marché un grand nombre de marques de jet ski, seules 4 d’entre elles se démarquent largement et font figure de leader dans ce domaine grâce à la qualité qu’elles proposent et à la popularité qu’elles ont acquises avec le temps.

  • Kawasaki
  • Seadoo
  • Yamaha
  • Honda

Les précurseurs étant Seadoo et Kawasaki.

Quels sont les types de jet ski de location que vous trouverez sur le marché ?

On répertorie 2 principales catégories de jet ski :

  • Les jet skis à bras : ils ne sont pas munis d’assise et il faudra donc rester debout dans un banquet pour les piloter. Ces prototypes sont les plus appropriés pour la pratique sportive du jet ski et pour les amateurs de figures et de freestyle.
  • Les jet skis à selle : ces modèles sont pourvus d’une assise, ce qui offre donc nettement plus de confort au conducteur. Ils sont en mesure de supporter un total de 4 personnes et proposent une bien meilleure stabilité sur l’eau. Ainsi, on peut dire que les jet-skis à selle sont largement plus convaincants en terme de confort et de sécurité.

les types de jet ski de location

Il est important de noter qu’à l’heure actuelle, il existe des jet-skis mixtes qui ont la particularité de combiner les propriétés des 2 catégories citées plus haut.

Quels sont les tarifs de location d’un jet ski ?

Les prix varient généralement selon la durée de votre utilisation du jet ski et la marque que vous choisirez. Il faudra débourser entre 60 et 250 € pour profiter de l’adrénaline que procure un jet ski.

Les prix pour une assurance pour le jet ski

Si vous avez l’intention d’utiliser plusieurs fois ce moyen de locomotion, il est sans doute judicieux d’adopter une assurance. Un organisme spécifique peut vous combler et il vous propose un devis. Grâce à ce dernier, vous pourrez confronter les garanties, mais également les tarifs et envisager une souscription immédiate. Vous gagnez alors du temps puisque toutes les démarches sont réalisées sur Internet. Sur le site https://www.assuranceendirect.com/assurance-jet-ski.html, vous aurez toutes les données nécessaires et notamment quelques idées pour les tarifs.

Les prix pour une assurance pour le jet ski

  • Comme pour les voitures, l’assurance pour votre jet ski peut être au tiers, vous avez la responsabilité civile et il faut prévoir 10 euros par mois.
  • Si vous souhaitez avoir en supplément le vol et les risques liés aux incendies, vous devez envisager près de 26 euros par mois.
  • Enfin, la troisième formule propose également une garantie contre les dommages liés à tous les accidents, le prix passe à 47 euros par mois.

Pour que l’assurance soit prise en compte et surtout validée, il est nécessaire que l’appareil soit équipé d’un coupe-circuit. Il y a également des réglementations à suivre en France pour assurer ce scooter des mers dans les règles de l’art. Il est important de préciser que la valeur de ce moyen de locomotion doit être comprise entre 1524 et 27 000 euros. Comme c’est le cas pour les voitures, vous devez aussi faire l’objet d’une étude et notamment de vos antécédents. Par exemple, sur les trois dernières années, vous ne devez pas être responsable d’un accident avec un bateau à moteur ou avec un jet ski. La résiliation peut aussi être problématique pour certains motifs comme le non-paiement des primes et les sinistres. Ces derniers sont souvent la cause du refus d’un dossier.

N’hésitez pas à comparer toutes les formules et même les organismes afin de déterminer le meilleur rapport qualité/prix.